ELVIS PRESLEY & GEBRANE KHALIL GEBRANE


ARTICLE ECRIT PAR M ALEXANDRE NAJJAR:

EXTRAIT DE L’ORIENT LE JOUR LITTERAIRE  (JUILLET 2013)

Quand Elvis lisait Le Prophète de Gibran !
Elvis Presley avait pour Gibran Khalil Gibran une admiration telle qu’il offrait à ses amis des exemplaires du Prophète annotés par ses soins. À l’occasion de l’acquisition par le Comité national Gibran d’un exemplaire ayant appartenu au « King », L’Orient Littéraire revient sur cette passion méconnue. 
Par Alexandre NAJJAR
2013 – 07
Nous sommes au milieu des années 1960. Elvis Presley est au plus mal.
Sa mère adorée est morte subitement à l’âge de 46 ans : ce décès l’a plongé dans une tristesse sans nom. « Pourquoi Dieu a-t-il permis son décès ? » se demande-t-il sans cesse.
Son service militaire en Allemagne s’est mal passé : loin de ses amis et de ses admirateurs, il a connu la dépression. De retour à Hollywood, il a joué dans des films médiocres. Et la musique de son temps a changé : les Beatles et les Rolling Stones occupent désormais le devant de la scène.
« Elvis est mort le jour où il est entré à l’armée », déclare même John Lennon.
Déboussolé, Elvis multiplie fêtes et soirées mondaines. Ses excès le minent.
La spiritualité comme planche de salut
C’est alors que le « King » se ressaisit et décide de chercher dans la spiritualité une source de réconfort. Très croyant, il connaît bien la Bible ;
il a même enregistré des albums de gospel qui lui ont valu trois Grammy Awards.
Mais l’artiste souhaite visiblement élargir le champ de ses connaissances en explorant de nouveaux territoires. C’est son ami Larry Geller qui va alors l’initier à l’ésotérisme et lui procurer toutes sortes d’ouvrages, dont The Impersonal life de Joseph S. Benner, Life and Teaching of the Masters of the Far East de Baird T. Spalding, en 6 volumes, The Infinite Way de Joel S. Goldsmith, plusieurs livres de numérologie et, surtout, Le Prophète de Gibran, publié en 1923, à New York, aux éditions Alfred A. Knopf.
« Elvis s’isolait toujours, compulsant des livres ésotériques ou discutant avec Larry à propos des projets de Dieu pour l’univers », confirmera  son épouse Priscilla.
Le « King » prend l’habitude de souligner les phrases qui lui plaisent dans ces livres et d’inscrire dans les marges des réflexions personnelles inspirées du texte lu.
Dans sa biographie Careless love, Peter Guralnick rapporte ainsi que la star « offrit à Diane McBain une copie soulignée de The Impersonal Life et lui parla des préceptes spirituels de (Paramahansa) Yogananda »…
Gebrane
Une prédilection pour Le Prophète
Parmi les livres de chevet d’Elvis, Le Prophète figure donc en bonne place. L’ouvrage est alors très apprécié par les jeunes, notamment dans les universités américaines ;
il sera adopté par le mouvement hippy et considéré comme l’un des titres majeurs du courant « New Age ». Les Beatles eux-mêmes emprunteront à Gibran un vers pour composer leur chanson Julia ! Le « King », de son côté, aurait découvert Le Prophète pour la première fois à l’époque de son service militaire. Une autre source affirme qu’une amie le lui aurait offert pour ses vingt ans.
Quoi qu’il en soit, plusieurs exemplaires de cet ouvrage, soigneusement annotés et soulignés par lui, sont toujours en circulation.
À l’occasion d’une vente aux enchères, le Comité national Gibran a réussi à acquérir l’un de ces exemplaires pour enrichir sa collection. Le livre en question est un peu jauni et défraîchi ; il n’est pas dédicacé, mais il est truffé de réflexions écrites à la main, en majuscules, par Elvis lui-même.
On peut y lire, par exemple, dans le chapitre où al-Mustapha parle de la joie et de la tristesse : « Tout n’est pas évident dans les desseins de Dieu. Les choses doivent mûrir pour pousser dans les jardins de Dieu. Dieu a toujours un plan pour nous, même si ce plan ne nous est pas clair » (« Everything is not evident in God plans. Things must nu(r)ture to grow in God’s garden. God always has a plan for us even if it is not clear to us »)._60098151_gibran (1)
Sous le chapitre consacré à la connaissance de soi, le « King » a ajouté de son écriture maladroite et un peu enfantine : « Si on ne peut donner ce que l’on a pour le partager avec le monde, on sera toujours vide » (« If one can’t give what they have and share with the world, they will always be empty »). Bien évidemment, Elvis n’était ni saint Thomas d’Aquin ni Jean-Paul Sartre, mais il est intéressant d’observer comment sa lecture du Prophète l’a incité à méditer et à partager avec les autres les fruits de ses méditations !
Similitudes 
Car non content de lire et de relire son exemplaire du Prophète, désormais exposé au Musée Gibran à Bécharré, Elvis en distribuait des copies à ses proches et amis en prenant soin d’y ajouter, à la main, ses propres réflexions (comportant de nombreuses fautes d’orthographe !) et d’en souligner les passages qu’il jugeait bénéfiques.
Un exemplaire envoyé à sa tante Delta a ainsi été retrouvé. La dédicace en est ainsi libellée : « Que Dieu vous bénisse toujours tante Delta, de ton neveu Elvis Presley »  (« May God Bless you always Aunt Delta from your nephew Elvis Presley »). À l’intérieur, 18 pages annotées au crayon noir et 43 pages comportant des phrases soulignées !
Dans le chapitre sur l’amour, Elvis reprend en bas de page ces lignes de Gibran : « Tout comme l’amour vous couronne, il peut aussi vous crucifier » (« For as love crowns you, so shall it crucify you »), puis en tire la conclusion suivante : « L’amour est une épée à double tranchant » (« Love is a double edged sword »).
elvis-presley
Sous le chapitre sur la mort, il retranscrit également une citation de Gibran : « La vie et la mort ne font qu’un » (« Life and death are one »), puis ajoute cette réflexion personnelle : « Il ne faut pas avoir peur de la mort, car on ne commence à vivre qu’après la mort » (« There is no need to fear death, we do not start living until after death »).
Un autre exemplaire du Prophète est dédicacé par l’artiste à son ami Gary Pepper, président de son fan-club, le « Elvis Presley Tankers Fan Club » : « À Gary, mes remerciements pour toutes tes années d’amitié. Que Dieu te bénisse toujours. Ton ami Elvis Presley » (« To Gary My
Thanks for all your years of friendship. May God Bless you allways (sic). Your friend Elvis Presley »)… En comparant les différents exemplaires disponibles, on s’aperçoit que les réflexions émises par le « King » sont souvent reproduites à l’identique par ses soins et qu’elles reviennent sous sa plume d’un exemplaire à l’autre. Sans doute les recopiait-il à chaque fois à l’intention d’un destinataire différent pour l’inciter à partager avec lui ses trouvailles et ses pensées…
Le Prophète a-t-il sauvé Elvis ? Il n’est pas exagéré de le penser : revigoré, fort de ses nouvelles convictions, le « King » effectuera en 1968 un come-back réussi et rencontrera un succès planétaire. Mais ses problèmes de santé finiront par avoir raison de son envie de vivre.
À Memphis, le 16 août 1977, il mourra en pleine ascension. À l’image de Gibran.
 ARTICLE ECRIT PAR M ALEXANDRE NAJJAR:EXTRAIT DE L’ORIENT LE JOUR LITTERAIRE  (JUILLET 2013)http://www.lorientlitteraire.com/article_details.php?cid=31&nid=4231
Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

  • TRANSLATOR / TRADUCTEUR

  • FACEBOOK PAGE

  • VISITES VISITS

    wordpress counter
  • RSS RADIO SATELLITE( cliquer avec le bouton droit de la souris)

  • Pages et Articles Phares

  • RSS AGENDA CULTUREL (LIBAN)

    • Festival du cinéma européen
      Le Festival du cinéma européen, organisé par la délégation de l’Union européenne, en collaboration avec les ambassades et instituts culturels des états membres de l’Union européenne, lance sa 24e édition.
    • Semaine de l’orgue au Liban
      La 3e Semaine de l’orgue se tient du 27 janvier au 4 février 2018, consultez le programme.
    • Beirut and Beyond
      Après la tournée européenne qui a remporté beaucoup de succès, la 5e édition de Beirut and Beyond, curatée par Maurice Louca, promet un line-up exceptionnel d’artistes qui animent en vous fantasmes et sensations, au Grand Factory, Ked et Dar el-Nimer
    • Beirut International Women Film Festival
      Beirut International Women Film Festival (BWFF) est un événement annuel organisé à Beyrouth rassemblant des cinéastes et des cinéphiles du monde entier.
    • Mois de la francophonie
      Ne ratez pas le Mois de la Francophonie 2018 qui se déclinera autour du thème ‘une francophonie illustrée’ à l’Institut français du Liban.
    • Festival al-Bustan
      Le Festival al Bustan revient jusqu'au 21 mars 2018. Consultez le programme
    • Festival international du film de Beyrouth (BIFF)
      Marquée par le 20e anniversaire du festival, la 17e édition du BIFF est axée sur le terrorisme, l’extrémisme, les réfugiés et les marginalisés.
    • Beirut Art Fair
      Plus de 40 galeries d’art libanaises, régionales et internationales de 18 pays participent à cette 8e édition de la foire. Du 21 au 24 septembre 2017
    • Beirut Design Fair
      Salon dédié aux meubles et aux objets design, à la fois contemporain et vintage. Du 20 au 24 septembre 2017 au Biel.
    • Beirut Chants
      La dixième édition du Festival de musique sacrée au Liban ‘Beirut Chants’ à lieu du 1er au 23 décembre 2017, consultez le programme.
  • RSS FRANCE 24 SANTE

    • VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée 19 juin 2018
      Les jeunes Chinois urbains n'ont jamais connu un tel niveau de vie. Ils ont un meilleur accès à l'éducation, aux services de santé et ont une meilleure qualité de vie en général. Mais les autorités ont été récemment alarmées par une statistique : le taux de VIH chez les jeunes âgés de 15 à 19 ans a triplé au cours de la dernière décennie. En cause […]
      Antoine VÉDEILHÉ
    • Reste à charge zéro, retraites, dépendance : Macron dévoile ses pistes pour la protection sociale 13 juin 2018
      Entre des annonces sur le reste à charge zéro, les retraites et la dépendance, Emmanuel Macron souhaite réformer le système de protection sociale, tout en assurant qu'aucune économie ne serait faite sur le dos des plus fragiles.
      FRANCE 24
    • Les Antilles françaises empoisonnées pour des générations 6 juin 2018
      C'est une révélation du quotidien Le Monde: la quasi-totalité des Guadeloupéens et des Martiniquais sont contaminés par le Chlordécone, un pesticide toxique utilisé massivement de 1972 à 1993 dans les bananeraies. Toujours en France, l'enceinte connectée Echo équipée de l'intelligence artificielle Alexa arrivera le 13 juin annonce Amazon. Pour […]
      Julie CHOUTEAU
    • La France crée un premier village Alzheimer pour "améliorer le quotidien" des malades 6 juin 2018
      Sur le modèle du village hollandais d’Hogeweyk, un "village Alzheimer" accueillera fin 2019 une centaine de résidents à Dax, dans le sud-ouest de la France. Questions à Jean-François Dartigues, neurologue qui supervise le projet.
      FRANCE 24
    • Le CBD, "cannabis légal", en France : entre espoirs médicaux et business florissant 5 juin 2018
      Pourra-t-on un jour en France consommer du cannabis légalement pour soulager ses douleurs ou supporter une chimiothérapie?... La ministre de la Santé vient de relancer le débat. Aujourd'hui acheter ou vendre du cannabis est interdit dans le pays. En revanche depuis quelques temps, à la faveur d'un vide juridique, l'une de ses molécules est en […]
      Cécile KHINDRIA
    • Eau potable : le verre à moitié vide 1 juin 2018
      En France, 1 300 milliards de litres d'eau sont perdus chaque année, soit l'équivalent de 430 000 piscines olympiques. Et ce, à cause de la vétusté du réseau français. Pour éviter ce gaspillage, l’État a lancé le chantier des Assises de l'eau afin de moderniser plus rapidement ses infrastructures. Mais quel chemin parcourt l'eau de la sou […]
      Nadia CHARBIT
    • "La prochaine fois qu'un opposant russe sera assassiné, on se demandera s'il est vraiment mort" 31 mai 2018
      Dans la presse, ce jeudi 31 mai, les réactions à la mise en scène de l’assassinat du journaliste Arkady Babchenko. Une conséquence controversée du durcissement de la lutte contre l’immigration aux États-Unis. L’essor du djihadisme en Afrique. Et une info sur le port de lunettes.
      Hélène FRADE
    • "Le vaccin ‘expérimental’ contre Ebola a montré son efficacité" 30 mai 2018
      Yazdan Yazdanpanah, chef du Service des maladies infectieuses et tropicales de l’Hôpital Bichat à Paris, a travaillé sur la mise au point d’un vaccin contre le virus Ebola. Il revient sur la campagne de vaccination en cours en RDC, où Ebola a fait à ce jour 25 morts, qui suscite l'inquiétudes sur place. Entre 2013 et 2016 Ebola a tué 11 000 personnes en […]
      Pauline PACCARD
    • RD Congo : les vaccinations démarrent dans les villages d'où est partie l'épidémie d'Ebola 29 mai 2018
      Le gouvernement congolais, l'OMS et leurs partenaires ont entamé lundi les vaccinations à Bikoro et Iboko, localités reculées de l'ouest de la RD Congo, d'où est partie l'épidémie d'Ebola, il y a trois semaines.
      Rémi CARLIER
    • Vidéo : le virus Nipah met le sud de l'Inde en état d'alerte 24 mai 2018
      Dix personnes sont décédées en moins de deux semaines, en Inde, du virus Nipah. Moins connu qu'Ebola, il a pourtant un taux de mortalité équivalent et fait partie des candidats les plus dangereux pour une prochaine épidémie majeure, d'après l'OMS.
      FRANCE24