LE BYBLOS SAINT-TROPEZ et BYBLOS AU LIBAN


L’Hôtel Byblos est un palace français de style néo-provençal situé à Saint-Tropez, dans le Var et construit par l’hôtelier libanais Jean Prosper Gay-Para au milieu des années 1960. Il est racheté en 1967 par Sylvain Floirat.

À Byblos, au nord de Beyrouth, deux hommes s’entretiennent en 1960 sur la terrasse d’un restaurant. L’un d’eux, Jean-Prosper Gay-Para, hôtelier libanais milliardaire et père de l’économiste Guy Gay-Para, avoue à l’autre son amour fou pour Brigitte Bardot et son désir de lui construire « un palais digne des Mille et Une Nuits, unique en son genre d’un bout à l’autre de la Méditerranée. »

C’est en 1965 que commencent les travaux de cet hôtel « phénicien » de style « tropézien » à l’architecture très éloignée de celle des grands hôtels de luxe de Cannes ou Monte-Carlo. Une folie de dix millions de francs de l’époque en plein milieu d’un village de pêcheurs traditionnel, à deux pas de la place des Lices.

Il le baptise « Byblos » du nom du port libanais fondé pas les Phéniciens et fréquenté par la jet-set libanaise et internationale.

L’hôtel se présente comme un hameau, un ensemble de petites constructions accolées les unes aux autres sur une surface de 5 500 m2. Des toitures en tuiles romaines et des génoises, dans l’esprit du pays ; des balconnets de fer forgé, des façades vibrantes de couleur ; des fontaines ; des placettes pavées ; un olivier centenaire ; des palmiers ; des bougainvilliers et du jasmin ; un patio ; une grande piscine ; un bar pieds dans l’eau ; des boutiques logées sous les arcades ; deux restaurants et un night-club…

L’établissement est inauguré le 27 mai 1967 en présence de ses marraines Mireille Darc et Brigitte Bardot.

Byblos3

Commencent  trois jours de festivités pour plus de 700 invités, parmi lesquelles de très nombreuses personnalités du monde politique, artistique et littéraire : Françoise Sagan, René Clair, Maurice Escande, Bernard et Annabel Buffet, M. et Mme Eddie Barclay, Jean Lescudier (maire de Saint-Tropez), M. et Mme Jean-Paul Roy (préfet du Var), Alexandre de Paris, Paco Rabanne, Jean Bousquet, Gérard Khoury (directeur du tourisme au Liban), Lucien Barrière, Jacques Chazot, Juliette Greco, Michel Piccoli, Gilbert Trigano, Eddy Mitchell et Michel Polnareff, entre autres.

 

L’équipe entourait Jean-Prosper Gay-Para, son épouse, Médéa, et Francis Ducluzeau, le directeur, qui accueillaient les convives tropéziens, parisiens et libanais. L’hôtel compte alors 59 chambres. En juillet 1967, Les Caves du roy, temple des nuits tropéziennes, ouvre ses portes, puis le Krak des chevaliers, mini boîte de nuit au sein de la discothèque. Le night-club du Byblos sera animé pendant de nombreuses années par Jacqueline Veyssière et accueillera de nombreux concerts d’artistes.

Mais en juin 1967,  Jean-Prosper Gay-Para décide de retourner à Beyrouth pour gérer ses hôtels et de se séparer du Byblos. Il vend son hôtel le 19 septembre à l’homme d’affaires Sylvain Floirat.

Lors des tournages de la série Le Gendarme de Saint-Tropez de Jean Girault avec Louis de Funès, Michel Galabru et Jean Lefebvre, toute l’équipe du film séjourne à l’hôtel.

 

 

La ville de BYBLOS au Liban

Byblos (ou Jbeil aujourd’hui) (appelée aussi جبيل) est une ville du Liban. Les Grecs la nommèrent Byblos, car c’est de Gebal que le papyrus (ou βύϐλος, déjà ainsi nommé par Hérodote) était importé en Grèce.

BYBLOS LIBAN 3

Elle se situe aujourd’hui sur le site de la ville moderne de Jbeil (prononcé jbeil en libanais et joubaïl en arabe standard moderne, un nom qui signifie « petite montagne » et qui descend directement du nom dans la langue des Cananéens, dans le gouvernorat du Mont-Liban (actuel Liban), sur la côte méditerranéenne, à environ 40 kilomètres au nord de Beyrouth. Elle aurait été fondée vers 5000 av. J.-C. Dès le IVe millénaire av. J.-C. Byblos est un centre commercial actif, trafiquant surtout avec l’Égypte antique avec laquelle elle exporte du bois du Liban. Ce rapprochement de l’Égypte a un effet durable sur l’art et la culture de Byblos, elle devient un centre religieux important où l‘on pratique le culte d’Osiris.

Elle fait aussi commerce de textile et de vêtement avec la Mésopotamie, notamment avec la ville de Mari et également avec les Minoens de Crète. Les souverains amorrites de Byblos se font enterrer dans des tombeaux avec des objets égyptiens (Tombeau d’Ahiram, roi au xie siècle av. J.-C.). Elle est mentionnée dans la Bible, se référant à la nationalité des bâtisseurs du Temple de Salomon (-970/-931). Elle se caractérise aujourd’hui par son antique port de pêche, son site romain et son château croisé, Byblos est une des plus vieilles villes du monde continuellement habitée.

 

Byblos est habitée de manière continue depuis plus de 7 000 ans, ce qui en fait l’une des plus anciennes villes du monde. Les traces les plus anciennes d’une occupation humaine sur le site sont celles d’un village de pêcheurs du Néolithique, établi probablement vers 5000 av. J.-C..

BYBLOS LIBAN

Dès le milieu du IIIe millénaire av. J.‑C., la cité-État de Byblos est colonisée par les Phéniciens et devient un centre religieux important. Le temple de Baalat Gebal était ainsi célèbre dans le monde antique. Les liens entretenus par la ville avec l’Égypte antique sont très étroits et sont à l’origine du rapide développement culturel et religieux de la cité. Byblos est aussi un port actif qui exporte le vin et les bois du Liban vers l’Égypte et importe du papyrus égyptien pour le revendre à travers toute la Méditerranée.

En 2150 av. J.-C., les Amorrites envahissent la ville et mettent un terme provisoire à la prospérité de celle-ci. L’occupation des Amorrites s’achève avec l’invasion d’un autre peuple, les Hyksos, vers 1725 av. J.-C.

Byblos aujourd’hui

L’ancienne cité est entourée de murailles d’époque médiévale comportant des fûts de colonnes antiques inclus dans les murs. Cette méthode de construction est également visible au « Château de la mer » de saint Louis à Sidon (Saïda).

L’intérieur de la cité abrite une église construite par les Génois, une petite mosquée, un souk d’artisanat local, le château croisé, le site antique et le port.

Le site antique se trouve sur une pointe de terre qui contrôle deux baies, une au nord qui abrite l’actuel port, l’autre au sud. Depuis ce port furent probablement exportés du vin, et une grande quantité de bois de cèdre du Liban vers l’Égypte et la Grèce.

Le site antique comprend les fortifications antiques, des tombes de rois de Byblos dont celle d’Ahiram, dans laquelle a été découvert le sarcophage sur lequel est inscrite la plus vieille transcription phénicienne et enfin le fameux puits naturel, lieu originel de l’une des plus vieilles villes du monde. Le sarcophage d’Ahiram est aujourd’hui exposé au Musée national de Beyrouth.

RESTAURANT PEPE ABED BYBLOS JBEIL

RESTAURANT PEPE ABED BYBLOS JBEIL

LE SOUK DE JBEIL VILLE PIETONNE

LE SOUK DE JBEIL VILLE PIETONNE

 

CHRISTMAS NOEL A BYBLOS LIBAN

CHRISTMAS NOEL A BYBLOS LIBAN

 

 

Sources Wikipedia

Photos : Sources diverses.

 

Publicités

Happy Days… Richie and Fonzie…Remember? Vous vous en souvenez?


Article : Click on Link  below

Article: Cliquez sur le lien ci dessous

 

Ron Howard… Henry Winkler ….Happy Days… Fonzie…Richie

 

happy days

 

Michel Sardou


 

La_derniere_danse

Michel Sardou, le chanteur, est en train de préparer sa retraite. Il effectuera une dernière tournée mondiale en guise de baroud d’honneur.

Nous avons précisé « le chanteur ». Parce qu’en fait, comme Sardou l’a , lui-même précisé, il ne prendra pas du tout sa retraite du showbiz.

Il poursuivra sa carrière de comédien. Le théatre ( et le cinéma..souvenez vous  » « promotion canapé, le film »)  fait partie aussi du parcours, du talent multiple que Michel Sardou ne offre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’instar, de Charles Aznavour, à une époque, Michel Sardou a une double casquette de comédien et de chanteur .

Heureusement qu’il nous restera son « immense » librairie musicale et ses dizaines d’albums depuis les années 60 70 à ce jour.

En tout état de cause, sur Radio Satellite2, vous pourrez toujours écouter Michel Sardou ( l’un de nos artistes préférés) 😉

 

http://radiosatellite2.com
ou tout simplement en cliquant sur le « player » sur le website  où vous êtes ( https://tabbouch.wordpress.com)

Pour connaitre les détails / programme de sa tournée:
http://www.clubsardou.com/clubms.php?page=concerts_2017&lang=fr

Chris de Burgh


chris de burgh lebanon

 

Chris de Burgh, de son vrai nom Christopher John Davison est un chanteur et musicien britannico-irlandais né le 15 octobre 1948 à Venado Tuerto en Argentine.

De Burgh réside en Irlande dans le comté de Wicklow au sud de Dublin avec sa femme Diane et ses enfants : Rosanna Davison, Miss Monde 2003, Michael et Hubie.

 

 

Né en Argentine à Venado Tuerto le 15 octobre 1948 sous le nom de Christopher J. Davison, d’un père diplomate, Charles Davison, et d’une mère secrétaire, Emily Maeve de Burgh, dont il prendra le nom de jeune fille comme pseudonyme, il grandit dans plusieurs pays dont le Nigéria.

Alors que Chris de Burgh est âgé de douze ans, ses parents font l’acquisition d’un château du xiie siècle en Irlande et le transforment en hôtel.

Là, il peut apprendre la guitare et jouer ses premières compositions en public dès ses premières années d’université. Il donne des centaines de concerts auprès d’invités de l’hôtel et commence à envisager une carrière de musicien.

Chris de Burgh4

 

Dans un même temps il étudie au Trinity College Dublin et obtient une licence en français et en anglais. Progressivement il réalise qu’il lui faut trouver un travail et commence à chanter pour gagner sa vie.

Ses toutes premières scènes incluent un fast-food et un salon de coiffure avant qu’il puisse chanter dans une petite salle avec un groupe. Poussé par les possibilités qui lui sont offertes, il se rend à Londres pour tenter de décrocher un contrat.

chris de Burgh5

 

Après deux années d’échecs, il signe son premier contrat avec la maison de disques A&M Records en 1974 et fait la première partie du groupe Supertramp lors de leur célèbre tournée Crime of the Century.

La route du succès est difficile durant les années 1970, mais à force de patience et d’endurance, il réussit à atteindre la notoriété que l’on connaît aujourd’hui.

Rares sont les artistes qui peuvent prétendre avoir connu le succès depuis le début. C’est ce que Chris de Burgh réussit à accomplir.

Contrairement à d’autres artistes sa carrière ne connaît pas un énorme succès aux États-Unis et en Angleterre. Seuls les titres « Don’t Pay The Ferryman », « High on Emotion », « Lady In Red » et « Missing You » arrivent en bonne position dans les hit-parades.

La plupart de ses albums vont connaître un important succès en Europe, au Canada et en Amérique du Sud. Au Brésil le titre « Flying » reste en première position pendant dix-sept semaines.

D’autres pays reconnaissent ses talents de raconteur d’histoires, c’est ainsi qu’il devient très populaire en Scandinavie et en Afrique du Sud.

Les années 1980 lui sont très favorables. « Eastern Wind » connaît un succès phénoménal en Norvège.

En 1982, l’album « The Getaway », qui contient « Don’t Pay The Ferryman », se classe assez bien en Angleterre et aux États-Unis. En 1984, l’album « Man On The Line » figure dans le Top 30 en Angleterre, aux États-Unis et dans une vingtaine d’autres pays. Il contient un titre qui fera lui aussi le tour du monde : « High on Emotion ».

L’album « Into The Light » en 1986 lui permet d’atteindre la consécration en tant qu’artiste de renommée internationale.

chris de Burgh7

Une chanson de cet album, « The Lady In Red », devient un retentissant numéro un dans plus de vingt-cinq pays et numéro trois aux États-Unis. Jusqu’à ce jour, cette chanson demeure l’une des plus diffusées à travers le monde. Depuis lors, sa popularité ne cesse de grandir et ce, spécialement en Allemagne où il se produit très régulièrement.

Après l’album « Flying Colours » en 1988 qui aura moins d’impact aux États-Unis et en Angleterre, il va continuer à connaître un immense succès en Allemagne, en Europe et dans d’autres pays comme la Russie, l’Australie et le Japon.

En 1990, son succès en Allemagne est tel qu’il est invité par le chancelier à chanter au grand spectacle organisé pour la réunification des deux Allemagnes.

En 1995, sentant le moment venu de tenter une nouvelle expérience musicale, il décide d’enregistrer un album regroupant ses plus grands succès ainsi que des pièces d’autres artistes qu’il affectionne particulièrement, accompagné d’un orchestre symphonique. Il concrétise un de ses rêves en donnant des concerts accompagné d’un orchestre symphonique, ce qui est un défi compte tenu de l’ampleur des besoins logistiques que cela représente.

Chris de burgh2

À la suite de l’enregistrement de « This Way Up » qui réunit les membres d’un « groupe » pour la première fois depuis 1994, une grande tournée s’ensuit et le solide alignement de musiciens qui l’entoure lui redonne une nouvelle énergie. Cela devient évident sur l’album « Quiet Revolution », lancé fin 1999, qui atteint immédiatement le top 10 en Europe avec les singles « When I Think of you » et « A Woman’s Heart ». Ces deux pièces sont également adaptées et chantées en français par Chris de Burgh pour l’album destiné au Canada.

En 2002, paraît « Timing is everything ». Cet album ne connaîtra pas de succès particulier et marque la fin de sa collaboration avec A&M Records.

L’année 2004 voit le renouveau de Chris de Burgh, car il dirige désormais sa propre maison de disques sous le label « Ferryman Productions », ce qui lui permet d’être plus libre vis-à-vis de son travail.

Et cela va se sentir. Au mois de mars sort « The road to freedom ». Le succès que remporte cet album est considérable, puisqu’il entame dans la foulée une longue tournée « Solo », piano et guitare, en complète harmonie avec son public. Il lui est toujours de plus en plus proche et n’hésite pas à descendre chanter dans les allées des salles de concert, avec sa guitare le temps d’une chanson.

L’année 2006 voit le retour de Chris avec un nouvel album, « The Storyman ». Un nouvel album aux couleurs du monde et des rythmes musicaux du monde. Un florilège de nouvelles histoires dont une trilogie comme il sait si bien les raconter et chanter.

Chris de Burgh comme beaucoup de fans l’aiment[réf. nécessaire]. Une mini tournée européenne a suivi la sortie de l’album mais pour le moment Chris de Burgh reste assez discret en France. Il prévoit un retour en Grande-Bretagne fin 2007.

En décembre 2006, Chris de Burgh est nommé ambassadeur des Nations unies au sein de l’IINSAM , une institution intergouvernementale d’aide auprès des personnes sous-alimentées.

Après 16 albums en studio, plusieurs « live », plus de 2 500 concerts à travers le monde et plus de 40 millions d’albums vendus, on peut certainement dire qu’il a acquis une carrière internationale et ce, même s’il demeure méconnu aux États-Unis.

Chris de Burgh

 

Son dernier album studio, paru en fin d’année 2008, s’intitule Footsteps et est composé de reprises qu’il a enregistré en début d’année. Des titres des Beatles sont présents mais aussi des classiques comme Without You. Seule une chanson est inédite et porte le même nom que l’album.

Il a également chanté avec le très populaire groupe iranien Arian Band ; une vidéo est disponible sur Youtube.

Sources Wikipedia

Notre Dame de Fatima : Liban ( Lebanon )


Notre-Dame de Fátima est le nom sous lequel est invoquée la Vierge Marie telle qu’elle serait apparue à trois enfants à Fátima, petit village du centre du Portugal, à six reprises au cours de l’année 1917.

 

Ces apparitions, dont le message porte sur la prière et les fins dernières, ont d’abord été l’objet de méfiance, aussi bien de la part des autorités civiles que des autorités religieuses. En 1930, la reconnaissance de ces apparitions par l’Église catholique romaine renforce le succès populaire de ce qui devient un grand centre mondial de pèlerinage.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Notre-Dame_de_F%C3%A1tima

(Sources Wikipedia)

Photo de couverture: Notre Dame du Liban 

 

 

Voici 2 vidéos prises au Liban lors du transfert / installation de la statue de ND de Fatima

Moyens utilisés: Les Hélicoptères de l’armée Libanaise. Impressionnant

Emotion de la population qui acclame cette installation avec des « youyou » et autre « zalaghit’ (زلاغيت)